Les facteurs d'échec

• Ne pas penser la scénarisation pédagogique* du cours avant la réalisation technique. Vous risqueriez ainsi de créer des contenus ne visant pas d'objectifs pédagogiques définis et pas cohérents vis-à-vis des objectifs de formation.

• Mettre une notice d’utilisation comme unique support de cours. En effet, mettre un document en ligne est loin de signifier faire du e-learning. Les contenus d'une formation e-learning sont créés dans le but de proposer des activités pédagogiques répondant à des objectifs fixés.

• Ne pas prendre en compte les différents acteurs de la formation dès sa conception. En effet, par exemple, en ne discutant pas avec eux de ce dont ils ont besoin, vous risquez de ne pas répondre aux réels besoins des apprenants, ce qui ne favoriserait pas leur appropriation de la formaiton.

• Ne pas instaurer de suivi des apprenants. Le fait de se sentir soutenu est l'un des éléments principaux de la motivation des apprenants. S'ils se sentent seuls et ne savent pas où trouver les réponses à leurs questions, ils risquent d'abandonner leur formation.

• Choisir le e-learning pour le seul motif que c’est à la mode. Si l'effet de mode est le seul argument qui vous motive et que vous n'avez pas évalué l'implication que cela demande, il y a de grandes chances pour que la formation n'aboutisse pas à ce dont vous aviez rêvé.

Unique free http://gamblingslot.net all day long!

• Pour la première formation que vous allez concevoir, voir trop grand et risquer d'être submergé par un projet de trop grande envergure. Mieux vaut mettre en place une formation peut être moins ambitieuse (médias, contenus...) et l'améliorer dans un second temps, que de risquer de mener le projet àl'échec avec des spécificités trop complexes.

• Mettre en place une solution technique trop complexe : c’est la solution qui doit s’adapter (au mieux) au niveau d'utilisation de l'outil informatique de l’apprenant et non l’inverse